Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 11:03

La douleur qui accompagne l’arrivée des proches est immense et l’injustice de voir partir celle qu’ils aimaient tant, leur sœur, leur fille… leur serre la gorge. On ne sait quelle force intérieure les porte jusque parmi nous et la foule rassemblée en silence.

 

Impossible de retenir leurs larmes et les cœurs ont tant de peine qu’ils auraient besoin de crier pour évacuer tout le chagrin entré en eux depuis la triste annonce. Pourtant, chacun reste humble, passible et la journée se déroulera ainsi, toute en retenue.

 

Leur désespoir est aisément palpable, la fébrilité des jambes est visible et l’atmosphère se fait de plus en plus lourde à l’approche du cercueil. Chaque mot prononcé survole l’assemblée, peu resteront gravés mais les images de ce moment final leur reviendront sans cesse à l’esprit.

 

On le sait tous, aucune attention de l’instant ne peut apaiser la peine des plus proches, seul le temps joue ce rôle, mais en attendant, il faut continuer à vivre sans l’être aimé. Cet être bien trop jeune pour partir et injustement emporté par la maladie qui est venu à bout de ses forces et des derniers espoirs.

 

Reste à trouver le courage de rassembler ses affaires, d’effacer les traces de ses derniers mois, de se débarrasser de l’équipement médical qui a envahi la maison et de ne garder que les meilleurs souvenirs…

Partager cet article

Repost 0
Published by Béa
commenter cet article

commentaires

viobulle 01/09/2009 13:06

courage, de tout coeur avec toi.

01/09/2009 14:14


Merci beaucoup pour cette attention.


Présentation

  • : Le blog de Béa
  • Le blog de Béa
  • : Ma petite vie, au fil des mésaventures... J'ai besoin de vos commentaires et de vos encouragements pour continuer, si çà vous plait, faites le savoir et tous les moyens sont bons. Je compte sur votre imagination !
  • Contact